Concept

La Poedanza est une méthode d’éveil par le mouvement mêlant la poésie et la danse.

Elle a trois sources d’inspiration : la Biodanza, en tant que danse de la relation, qui nous aide à retrouver le chemin de soi vers soi et de soi vers l’autre ; le tango, pour retrouver le mouvement directement connecté au cœur ; et la poésie en tant que langue universelle, parole qui parle vraiment. La poésie, c’est en effet bien plus que des mots. Le terme « poésie » vient du grec ancien poiesis, « création ». Nous sommes tous notre propre création, des êtres parlants, musicaux et dansants. Les mots parlent à travers le corps, qui allié à la musique se fait danse. La danse est mouvement et vie.

En réunissant poésie et danse, la Poedanza réunit les vibrations du corps, du cœur et de l’esprit.

UNE DANSE POUR TOUS POUR RéENCHANTER NOTRE QUOTIDIEN

à qui s’adresse la Poedanza ?

poedanza-le-concept

2014©Margaux Rodrigues

Cet atelier est destiné à tout public.

Les enfants à partir de 6 ans, les adolescents, les hommes et les femmes, les seniors…En résumé toute personne quel que soit son âge, sa connaissance de la poésie et son niveau de danse qui désire développer ses capacités créatives dans son existence.

La Poedanza est destinée aux danseurs comme aux non danseurs. Elle ne demande aucune aptitude physique particulière. La personne est guidée dans son mouvement de la manière la plus naturelle qui soit. Chacun expérimente ce qui lui est accessible, à sa mesure, dans un cadre non contraignant.

Quant à l’écriture, il n’est pas indispensable de maitriser le langage poétique ni même de savoir écrire. En revanche il est indispensable d’être curieux, de conjuguer l’expression verbale à l’expression corporelle : les mots naîssance de la danse et non pas de l’intellect.
Les groupes de Poedanza sont mixtes : on peut même y venir en couple. La relation est au cœur du processus. Chaque participant est invité à exprimer le meilleur de lui même mais toujours en lien avec les autres. Dans une dynamique intégrative, chacun est appelé à accueillir et découvrir les autres comme ils sont.

Que peut-on en attendre ?

Tout est conçu pour permettre à chacun de mieux se connaître et de libérer sa créativité, dans l’atelier comme laboratoire, et ce dans le but de se développer dans sa propre vie, au quotidien. Grâce à la magie de la musique les participants peuvent explorer leur monde intime, en toute sécurité, sans peur du jugement. La Poedanza les aide à développer une relation bienveillante avec eux-mêmes, base indispensable pour nourrir une relation bienveillante avec les autres.

En se réappropriant le potentiel de créativité, nous devenons créateurs et acteurs de notre vie et de nos relations : nous ne cessons de nous découvrir, nous réinventer, nous recréer, toujours à neuf, et apprendre un nouveau langage qui vient du cœur pour développer des relations authentiques avec les autres.

La musique et la danse aident à créer des liens, favorisent la rencontre, ouvrent des portes vers l’inconnu. La Poedanza donne des clés pour développer le potentiel créatif humain dans le quotidien. En Poedanza il n’y a pas des croyances à adopter. La Poedanza renforce l’identité : chacun est unique!

Quels bénéfices en tirer ?

poedanza-atelier-benefices

2014©Margaux Rodrigues

La Poedanza harmonise le corps, le mental et l’esprit. Elle aide à réduire l’anxiété, le stress et la tension nerveuse. En plus d’améliorer fortement notre état nerveux et psychique, elle permet de transformer les situations sources d’anxiété et de stress.

Elle initie une connexion créative avec nous-mêmes et nos besoins fondamentaux : exprimer nos émotions et nos sentiments, une bonne estime de soi, la capacité de créer des liens de qualité avec les autres. Elle privilégie les situations et les expériences qui favorisent un lien tendre et respectueux avec notre enfant intérieur, parce que c’est la part de nous même qui contient notre spontanéité et notre créativité.

La Poedanza est un outil qui aide à améliorer la communication interpersonnelle : couple, famille, travail. Elle s’adresse à tous, et chacun peut en tirer profit. L’enfant pour faire éclore ses pulsions créatrices, l’adolescent pour évacuer son trop-plein d’émotions, l’adulte pour se soustraire à ses carcans et à ses masques, les personnes âgées pour donner forme à leur expérience et à leur sagesse. Le néophyte apprend à mettre en relation son corps et la part la plus élevée de ses émotions. Le danseur professionnel y trouve les approfondissements nécessaires à son art. Et tous réapprennent le bonheur de soupeser son ego puis de le laisser se fondre avec d’autres, de se sentir à la fois être unique et uni en une seule danse, dans un sentiment précieux de révélation et d’amour.