BUENOS AIRES 72

BUENOS AIRES 72 une histoire vraie 

« Les années 70 en Argentine, si riches en création et en expérimentations, ces fameuses seventies, années d’enfance pour Marina, sont aussi celles d’une chape de plomb, dictature cruelle et ignorante se braquant contre sa jeunesse avide d’amour libre, curieuse de sensations et de musiques rebelles. C’est cela qui nourrit leur musique faites de sonorités actuelles et futures ».

SPECTACLE MUSIQUE THÉÂTRE DANSE

Un public complice, qui fait partie de l’œuvre, qui prend en lui corps et voix aux pulsions créatrices d’émotions, et nous transporte dans un Buenos Aires de 1972. Ce tango, c’est un bandonéon du jazz, il évoque des tricots de ces temps tourmentés aux rayures multicolores, des psychanalystes à tous les étages et des militaires prêts à dégainer. Buenos Aires, ma ville, théâtre des scandales, de la dictature, de la censure, de la révolte, de la persécution. Au même moment, Paris, terre d’exils désirés, lumineuse et porteuse des rêves inassouvis. Quand j’ai commencé à écrire mes premières chansons, j’ai eu l’envie spontanée d’inviter des voix masculines qui pourraient me donner un écho de mes ressentis face à mes expériences: « una ida y vuelta », un aller et retour. Je n’avais jamais imaginé que mon pays soit aussi vaste, que mes sentiments liés à la nostalgie, à la solitude, à la révolte, aient sculpté ma façon de penser, de percevoir le monde. Je suis fille de la dictature. Peut-être n’aurais-je pas dû partir ? Rester aurait été le début d’une autre désobéissance. Je suis partie, et je suis là parmi vous. Buenos Aires 72, porte la nature urgente d’exprimer avec ma voix toutes les images sonores qui m’ont traversées. Ce sont des moments de vie, des impressions qui me poursuivent et m’habitent aujourd’hui, et que j’aimerais colporter.

conception/COMPOSITION/Voix : Marina Cedro

ASSISTANTE A LA CHOREGRAPHIE : NINA DIPLA

DANSEURS : EUGENIA CARAVELI. DIEGO OCAMPO

BANDONEON : SEBASTIEN INNOCENTI

CONCEPTION LUMIERE: HERVE AUDIVERT

video: pascal valty

ART WORK : Gérard Lo Monaco

Genre: spectacle concert en langue française et espagnole

durée: 1h

CE PROJET EST SOUTENU PAR L’AMBASSADE ARGENTINE DE PARIS ET PAR LA DéLéGATION PERMANENTE ARGENTINE à L’UNESCO

LOGO UNESCO Logo Embassade Argentine